L'ouverture des concours et des MEP aux habitant.e.s

Nathalie Lauriac • 16 juin 2021

Les concours, les mandats d'études paralèles (MEP) ou les études-test offrent un cadre de mise en concurrence reconnu, un espace de travail et d'innovation fine qui contribuent à la qualité de la fabrique de la ville.

La délibération est au cœur de ces procédures. Il est cependant rare aujourd'hui que les habitant.e.s et les usager.ère.s soient associé.e.s à ces démarches exigeantes dont les réalisations transforment pourtant leur quotidien, comme elles peuvent être en retour changées par les pratiques de celles et ceux qui habitent la ville.

L'office de l'urbanisme a engagé une démarche en vue d'ouvrir ces procédures aux habitant.e.s. Une expérience a permis d'associer les habitant.e.s au concours d'aménagement des espaces extérieurs du Rolliet à Plan-les-Ouates, une capitalisation de cette expérience a été réalisée et un atelier a été organisé en partenariat avec la société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) le 1er juillet 2020 afin de dégager des pistes de travail en vue de consolider l'ouverture de ces processus de projet aux habitant.e.s.

Une rencontre entre professionnel.le.s de l’urbain et de la concertation s'est tenue le 28 avril 2021 afin de poursuivre la réflexion sur la place des habitant.e.s dans la fabrique de la ville et partager des exemples de mise en concurrence intégrant les habitant.e.s et les usager.ère.s. Ce sont ces interventions qui sont partagées ici, que les intervenant.e.s en soit encore remercié ! L'ensemble de ces travaux alimente la rédaction d'un guide méthodologique facilitant l'intégration des habitant.e.s et des usager.ère.s dans le cadre des procédures de mise en concurrence. Nous partagerons sur le site du 3DD le guide dès sa finalisation prévue pour la rentrée !

 

Introduction

Accueil par Nathalie Lauriac, service concertation et communication, Etat de Genève

 

Mot d’introduction, Ariane Widmer, urbaniste cantonale, Etat de Genève

 

Interventions

La Ville s’invente à plusieurs
Ariella Masboungi, architecte-urbaniste, Grand prix de l’urbanisme 2016

 

L’apport de l’expertise d’usage en projet urbain et dans les concours :
vers une juste « concurrence »

Marcellin Barthassat, architecte-urbaniste SIA FAS FSU, Quatre architecture territoire Sarl

 

Le concours, un outil au service de la culture du bâti
Raphaël Nussbaumer, architecte SIA FAS, Commission des concours et des appels d’off res SIA

 

Présentations de mises en concurrence avec implication du public

MEP SIA 143 Centralité de la Coudre, Neuchâtel
Julien Ineichen, architecte-urbaniste, En Commun

 

Concours d’idées SIA 142, Riponne-Tunnel, Lausanne
Yves Bonard, urbaniste FSU, responsable de l'unité « Projets urbains », service de l’urbanisme, Ville de Lausanne

 

Concours centre-ville de Conde, Brésil
Flavio Tavares, architecte-urbaniste, Prix FNA 2019

 

Rapports d’étonnements des citoyen.ne.s
Marine Gasser et René Tanner, expert·e·s d’usage (Lausanne, Neuchâtel)

 

Conclusion

Mot de conclusion par Antonio Hodgers, conseiller d’Etat, département du territoire, Etat de Genève

 

 

 

Thème(s)
Nature de la ressource
Territoire(s) concerné(s)